28/06/2022

L´immoralité des moralistes

L´immoralité des moralistes.

Le mensonge et la tromperie pour justifier des guerres contraires au droit international, voilà le vrai visage de la morale double…
2000 ans après Jésus de Nazareth, le dieu des armes assoiffé de sang s’est installé sans retenue au sein de la politique. Les politiciens de la Realpolitik lui rendent hommage et ont banni le Sermon sur la Montagne de Jésus en le traitant d’utopie. Ainsi, dans le camp des adeptes des armes, sous la direction d’un christianisme de façade, on mise sur la violence et sur la montée en puissance, étape par étape, de l’escalade visant la domination, allant du gourdin de la morale à la menace d’une guerre nucléaire. C’est cette morale double qui domine partout qui nous a incités à examiner de plus près comment cette guerre terrible entre la Russie et l’Ukraine a pu éclater et si elle n’aurait pas pu être évitée.
Et à demander : Comment parvenir à la paix ? Pour s’engager sur la voie de la paix par la négociation, il est indispensable de s’intéresser aussi à ce que veut le soi-disant ennemi. Cela ne signifie pas que l’on doive l’approuver. Mais celui qui refuse systématiquement de comprendre les motivations de son prétendu adversaire surfe aveuglément sur la vague de la propagande partisane. Afin d’explorer également les motivations de « l’autre » camp, cette émission reproduit donc quelques extraits d’une conférence de presse de Vladimir Poutine tenue le 23 décembre 2021.
Elle explique aussi que Vladimir Poutine a toujours insisté sur le fait qu’il y aurait eu des promesses orales lors des négociations sur l’unité allemande en 1990, selon lesquelles l’OTAN ne s’étendrait pas vers l’Est. Et il a raison : ces promesses orales ont bel et bien existé. Cela peut être prouvé de manière irréfutable.
D’éminents scientifiques occidentaux ont également mis en garde pendant des années contre le manque de considération décrit par Vladimir Poutine, la série de promesses non tenues et d’opportunités manquées. Par exemple John Mearsheimer, professeur de sciences politiques américain, qui est cité longuement dans cette émission.
Une émission qui met aussi en lumière les nombreuses guerres contraires au droit international menées par les États-Unis pour envahir d’autres pays, les bombarder sans ménagement et les dévaster, parfois sous l’égide de l’OTAN, comme en Afghanistan, ou avec ce qui est appelé « l’alliance des volontaires », comme en Irak.
Plus personne ne conteste aujourd’hui que l’invasion de l’Irak était contraire au droit international. Plus personne ne conteste non plus que le soi-disant motif de la guerre, la possession d’armes de destruction massive, n’était en fait qu’un mensonge inventé par les États-Unis. Le mensonge et la tromperie pour justifier des guerres contraires au droit international, voilà le vrai visage de la morale double.

(1:15:30)

 

Vidéos Similaires