24/02/2020

Célébrité posthume

“L’écrivain allemand Manfred Kyber a vécu de 1880 à 1933 a beaucoup écrit au sujet des animaux. Il s’est toujours engagé pour une relation fraternelle avec les animaux, qui tout comme nous sont les créatures de Dieu. Dans cette histoire il raconte ceci :Un scientifique réputé, un célèbre anatomiste universitaire qui avait consacré sa vie à la recherche médicale et avait même été honoré du titre d’Excellence, est décédé. Ses funérailles catholiques sont un événement monumental : toutes les grands noms de l’État, de l’église et de l’université, sont réunis pour rendre un dernier hommage à ce “”grand esprit””. Et le chœur de l’église entonne un cantique fort ancien : «Comment sera-ce, comment sera-ce lorsque nous entrerons à Jérusalem, la Ville aux Ruelles d’Or…». On déborde d’éloges à l’attention de ce savant exemplaire, un véritable “”pilier”” de l’humanité. Sa gloire et sa renommée posthume resteront toujours vivantes sur terre, comme le dit e dicton : “”Leurs œuvres les suivent.””»
Le mort, en tant qu’âme, se tenait à côté d’eux tout le temps. Qu’allait-il se passer maintenant ? Le paradis s’ouvrirait-il vraiment à lui ? Le chercheur commence à avoir peur. Un ange à l’air grave et triste s’approche bientôt de lui et le conduit dans son “”paradis””, auprès d’innombrables animaux qui, accroupis sur le sol, gémissaient : chiens, chats, singes, torturés et mutilés. C’est donc vrai : “”Leurs œuvres les suivent””. Au cours de terribles expérimentations sur les animaux, le scientifique avait cruellement mutilé les créatures de Dieu. Mais c’était pourtant pour la recherche, pour le progrès de la science ? L’ange lui montre un fou construisant un château de cartes qui ne cesse de s’effondrer. C’est tout, rien d’autre … Écoutez ici la lecture de l’histoire complète de Manfred Kyber.”

Célébrité posthume, de Manfre Kyber (22 min.)